scenographies

Limo

in
Consul & Meshie, 2018

“Limo” est une installation visuelle imaginée par Nadia Lauro pour la performance chorégraphique Consul & Meshie de Antonia Baehr  et Latifa Laabissi.
“Limo” est une sorte d’intérieur de limousine en cuir matelassé avec zip et fourrure.

Nadia Lauro – Limo - Limo 2018
Nadia Lauro – Limo - Limo 2018
Nadia Lauro – Limo - Limo 2018
Nadia Lauro – Limo - Limo 2018
Nadia Lauro – Limo - Limo 2018
Nadia Lauro – Limo - Limo 2018
Nadia Lauro – Limo - Limo 2018
Nadia Lauro – Limo - Limo 2018

Texte d’intention
Les singes, tout au moins les grands singes, comptent parmi les animaux « presque humains ». Ce « presque » a fait d’eux une surface de projection pour ce qui est considéré comme humain par les humains. Au début du xxe siècle, les chimpanzés Consul et Meshie vivaient comme des humains, chez les humains, et avaient fini par se considérer eux-mêmes comme tels. Antonia Baehr et Latifa Laâbissi revêtent leurs identités simiesques, sans garantir l’historiquement correct. Fortement poilues et libres de moeurs, impertinentes et impudiques, ces deux guenons humaines occupent une installation de Nadia Lauro qui se niche dans les musées et les théâtres, à l’écart de la scène, dans un coin tranquille.
À partir de deux sièges de voiture en cuir, dont les entrailles velues se déverseront petit à petit dans l’espace, « Consul Baehr » et « Meshie Laâbissi » s’exposeront pendant quatre heures durant lesquelles les spectateurs(trices) pourront aller et venir en permanence.

L’homme est un singe pour l’homme. Ou : deux humains jouent aux singes, qui jouent aux humains pour les humains. Elles perdent le contrôle et le reprennent en se dressant mutuellement et en mimant l’animal docile. Elles dorment et tombent dans l’apathie, elles chapardent des mots d’ordre aux discours populistes d’extrême-droite, des poses aux danses de Valeska Gert et des tours d’adresse animaliers aux clips sur Youtube. Consul et Meshie seront le déclencheur d’une réflexion sur la violence des assignations qui, sur la base de normes culturelles, repoussent les corps dans la marge : « nature » et « culture », ce qui nous appartient et ce qui est étranger, l’homme et la femme.
__
“Monkeys and apes have a privileged relation to nature and
culture for Western people: simians occupy the border zones
between those potent mythic poles. In the border zones,
love and knowledge are richly ambiguous and productive
of meanings […].” DONNA HARAWAY, Primate Visions (1989)

Credits Consul & Meshie

conception et interprétation  Latifa Laâbissi et Antonia Baehr

conception visuelle Nadia Lauro

lumières Carola Caggiano

Administration et diffusion :
Alexandra Wellensiek (make up productions) /
Fanny Virelizier et Charlotte Cancé (Figure Project)

photo Nadia Lauro

 

Création : HAU Hebbel am Ufer , Berlin. 2018

Production : Figure Project / make up productions
Coproduction : HAU Hebbel am Ufer à Berlin(Allemagne), Le Magasin des horizons à Grenoble, Xing/Live Arts Week VII à Bologne (Italie), Next Festival
Avec le soutien du Hauptstadtkulturfonds et du Senatsverwaltung für Kultur und Europa