scenographies

Spring

in
Not to know, 2001

“Spring” est un environnement visuel imaginé par Nadia Lauro pour le projet d’improvisation Not to know initié par Benoit Lachambre et Andrew Harwood.

“Spring” est un espace et des objets pensés comme potentiel d’improvisation offrant des scénarios d’habitations à activer.
L’intégralité de l’espace est recouvert de pelouse fraiche dont l’odeur printanière offre , au spectateurs entrant dans le lieu, une sorte de basculement climatique.

Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001
Nadia Lauro – Spring - Spring 2001

Not to Know, ne pas savoir… c’est ne pas connaître ce que l’instant prochain nous offrira. C’est se laisser séduire par l’essence même de l’improvisation : une conscience raffinée et constante du moment présent, une découverte instinctive des avenues offertes aux créateurs. La particularité et le charme de ce projet résident dans l’utilisation spécifique d’un espace de performance hors du commun, lequel est investit de manière plutôt environnemental que théâtral. Un environnement entièrement recouvert de pelouse naturelle qui sollicite l’utilisation des cinq sens dans la performance, faisant appel à la curiosité du public et l’invitant à une excursion libre à travers les différents segments de l’installation : le spectateur choisit ce qu’il veut voir, de quelle façon et à quel moment. Not to Know rassemble des virtuoses de l’improvisation. La virtuosité s’exprimant ici par une connaissance profonde des notions kinesthésiques, par la possibilité d’explorer des concepts éclatés et par une qualité de présence et de conscience artistiques hors du commun.

Credits Not to know

projet d’improvisation initié par Benoît Lachambre et Andrew Harwood

conception de l’espace et des costumes  Nadia Lauro

conception lumières  Jean Jauvin

performeurs-improvisateurs  Andrew Harwood , Jennifer Lacey, Benoît Lachambre , Antonija Livingstone, Vera Mantero, Frans Poelstra, Mark Tompkins

musiciens-improvisateurs : Michael Hartman, Boris Hauf

photos: Alain Monot et nadia lauro

 

création : Festival international de nouvelle danse de Montréal, octobre 2001

coproduction  Festival ImPulsTanz , Festival Montpellier Danse 2003, Le quartz, Brest.
Le projet Not to Know est rendu possible grâce au support du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal et d’Affaires étrangères Canada.